ESSORS

… Ainsi nous quittons ce monde voué au chauvinisme mâle et à la guerre, nous décidons de mener une vie conforme à nos idéaux, là où sa laideur ne nous atteindra pas : dans les cieux. Battez-vous, rampants, déchirez-vous, détruisez, violez ce qu'il y a de plus sacré ! Nous vous survolerons. Nous rompons aujourd'hui avec un ordre qui nous opprime depuis toujours, et nous savons que nous ne le regretterons pas.

- Vous avez donc entendu un extrait du discours de Zita Prérequis, fondatrice, présidente et porte-parole du mouvement dont on apprend ainsi l'existence, Envol de Femmes, un mouvement qui, on peut le dire, a fait sécession avec le reste de l'espèce humaine. Madame Oussondeau, vous dirigez pour votre part la Fédération de la Fraternité Féminine, Zita Prérequis était votre associée et amie militante. Pouvez-vous faire part aux téléspectateurs de votre réaction devant cette étonnante décision de vos anciennes camarades de lutte de se retirer de manière aussi spectaculaire du monde ? Déjà, comment ont-elles pu garder secret si longtemps un projet d'une telle envergure ?

- La fortune de Zita lui permettrait de garder secrète une lune entière sur Terre si elle le voulait, je pense. Quant à ma réaction, elle est de stupeur… de regret aussi, bien sûr. On ne résout pas les problèmes en les fuyant. Je déplore ce choix d'une femme qui a été mon amie, qui a décidé de consacrer son immense énergie à une entreprise de repli sur soi.

- Nous avons aussi avec nous le docteur René Plonci, spécialiste en ingénierie génétique. Docteur, à propos de l'objectif affiché d'Envol de Femmes, établir une société utopique répartie sur d'immenses oiseaux, les " rocs ", qui ne se poseront jamais, devront se sustenter en l'air et soutenir sur leurs dos tout un écosystème assurant l'existence de groupements humains : ce projet vous paraît-il fiable ?

- Eh bien, oui, en l'état actuel de nos connaissances et de notre savoir-faire, il est en effet possible de créer de telles créatures fabuleuses. Madame Prérequis a d'ailleurs publié sur Internet leurs " bleus " - sans doute pour susciter des émules -, et je dois reconnaître que l'idée d'animaux se nourrissant pour l'essentiel par photosynthèse est très ingénieuse ! Pour l'alimentation de ses passagères à partir d'un écosystème complet, je suis plus réservé, mais, si elle a été aussi bien conçue que ces remarquables rocs, ma foi, je ne vois pas pourquoi elle ne fonctionnerait pas. Là n'est pas, d'ailleurs, l'avancée la plus révolutionnaire qu'auraient réalisée les scientifiques travaillant pour Envol de Femmes.

- Vous pensez sans doute au fait qu'elles ont annoncé se reproduire désormais par parthénogenèse…

- En effet. J'aurais cru cette découverte hors de notre portée dans l'état actuel de nos connaissances, et j'avoue être plus sceptique à ce sujet, d'autant qu'aucun détail technique, contrairement à ce qu'il s'est passé pour les rocs, n'a été publié. - Si Zita affirme avoir fait quelque chose, docteur, je vous assure que tel est le cas ! Je la connais depuis bien des années et ne l'ai jamais vue mentir…

- Par omission si, pourtant, madame, pour monter son projet.

- Ne m'interrompez pas ! Ce n'est pas parce qu'une femme parle que vous devez obligatoirement la contredire !

- Madame, monsieur, je vous remercie d'avoir répondu à notre invitation. Voilà donc ce qu'on pouvait dire ce soir sur le discours sensationnel de Zita Prérequis, adressé à toutes les agences de presse et publié sur Internet en même temps que d'immenses dirigeables quittaient le sol, entraînant dans leur ascension cinq oiseaux rocs, avec sur leurs dos les membres d'Envol de Femmes, parties pour un voyage sans retour loin du reste de l'humanité. Le Conseil Permanent de l'ONU a déclaré dans un communiqué que rien ne permettait de supposer que ce groupe ait des intentions belliqueuses, mais que la vigilance s'imposait. D'autant que le Conseil a d'autres sujets de préoccupation, quand la tension monte de plus en plus entre les blocs judéo-chrétien et musulman et que les menaces de conflit global se précisent. Le reportage de notre envoyé spécial à Washington, Hassoud Hari.

Retour

PAYSAGES D'APRES

 

Lire des extraits
En savoir plus sur Sonia Quémener
Une nouvelle inédite de Sonia Quémener
Sonia Quémener traductrice et poète

La presse en parle

ACHETER

Métro

Essors

Le super pouvoir

Mongols en Mongolie