J’allais répondre aucune, avant cette chance incroyable de remporter le Prix 2018 de La Cour de l’Imaginaire, mais c’est inexact. De plus, ce serait faire un grossier affront aux éditeurs qui soutiennent les jurys des concours de nouvelles auxquels j’ai participé.

J’ai soumis Le Dragon, erreur de débutant, à quelques grandes maisons d’édition, qui ne publient pas vraiment de fantasy et m’ont renvoyé le tapuscrit sans l’avoir ouvert, me semble-t-il, pour la majorité. Je me suis alors tournée vers les concours de nouvelles, afin de confronter mes écrits à ceux d’autres auteurs amateurs et à l’appréciation de jurys avertis et passionnés. Mon premier texte, un souvenir d’enfance, a été publié dans un magnifique recueil vendu au profit de l’AMREF Flying Doctors, ONG de santé publique en Afrique, ce qui me ravit. Bon début, bon présage. Puis d’autres nouvelles ont paru, avec bien sûr celles des lauréats également primés, grâce aux Editions du Bord du Lot, de La Lampe de chevet, du Faune, The BookEdition, et dans le Revue Rue Saint-Ambroise. Mais c’est la première fois que je signe un vrai contrat d’édition, et que seul mon nom figure sur la couverture.

collection imaginaire

Retour

GABRIELLE DUBASQUI

pour son roman

AN MIL, ANNÉE DU DRAGON

 

4couv
Lire des extraits beny extraits
En savoir plus sur Gabrielle DuBasqui
beny extraits
Autres ouvrages
beny extraits
La presse en parle



beny extraits
PARUTION en SEPTEMBRE
 
beny extraits